Les toitures végétalisées : quand la nature revient en ville
Lifestyle24 février 2020

Les toitures végétalisées : quand la nature revient en ville

Gazonnées ou fleuries, les toitures végétalisées séduisent de plus en plus. Au-delà de leur aspect esthétique, elles garantissent une isolation largement supérieure aux couvertures traditionnelles. Et surtout, elles ramènent de la biodiversité dans les villes. Imaginez, si l’ensemble des toits d’une agglomération comme Lausanne venaient à être végétalisés, le bénéfice que les générations futures pourraient en tirer serait considérable.

Nos ancêtres l’avaient déjà bien compris. Végétaliser la toiture des maisons permettait de garantir une bien meilleure étanchéité et d’augmenter l’isolation des bâtiments. Ces deux éléments étaient une vraie priorité à une époque où le chauffage n’existait pas. 

Aujourd’hui, les préoccupations techniques ou économiques demeurent mais c’est bien plus la recherche d’un compromis écologique qui pousse les particuliers et les collectivités à équiper les édifices de toitures végétalisées.

Crédit : archzine.fr

 

Pour quels bâtiments ?

En théorie, tous les toits sont des candidats potentiels. Pour ceux en forte pente, ils seront plus difficiles à végétaliser, mais cela n’est pas impossible. Sur ceux de type plat, très nombreux en ville, les conditions sont idéales. Pour Lausanne par exemple, 20'000 toits seraient potentiellement concernés et plus de 150'000 à Genève. 

Quels avantages ?

Une toiture végétalisée a une durée de vie deux fois plus longue que celle à gravier, car la végétation protège les matériaux des rayons solaires et des grands écarts de température journaliers, un effet qui s’apprécie surtout en été. En cas de fortes pluies, la couverture végétale retient l’eau et ralentit le débit d’évacuation, ce qui évite une surcharge des collecteurs d’eaux. Elle devient aussi un habitat précieux pour des plantes et des petits animaux (par exemple les abeilles et les insectes), tout en  renforcant le réseau écologique urbain car les plantes piègent et recyclent les poussières et particules fines polluantes. Enfin, une toiture végétalisée valorise le bâtiment d’un point de vue esthétique et paysager. 

Crédit : archzine.fr

 

Existe-t-il des subventions pour financer ma toiture végétalisée ?

Tous les propriétaires privés, hormis ceux qui ne sont pas contraints à végétaliser leur bâtiment par une réglementation d’urbanisme, sont des bénéficiaires potentiels. Si l’on prend le cas de la ville de Lausanne, cette dernière soutient financièrement les privés qui souhaitent végétaliser leurs toitures. Toutes les informations utiles pour une demande de subventions dans la commune de Lausanne se trouvent ici : https://www.lausanne.ch/prestations/parcs-et-domaines/subvention-pour-realisation-toitures-vegetalisees.html

 

Quelques liens utiles

www.habitatdurable.ch : conseille les propriétaires ayant une éthique sociale et une fibre écologique.

www.cohabiter.ch : Le portail romand du développement durable. 

www.baubio.ch : l’Association suisse d’Ecobiologie de la construction qui encourage et promeut des architectures viables et des modes de constructions sains et écologiques intégrant la vie de l’homme et la préservation de l’environnement.

www.eco-bau.ch : La plate-forme commune des offices et services de construction de la confédération, des cantons et des villes qui propose des recommandations sur la construction durable.

 

Partager l'article

Continuez votre lecture