Le retour de la baignoire îlot
Décoration15 octobre 2019

Le retour de la baignoire îlot

Le retour de la baignoire îlot a été bien évidemment inspiré par de nombreux architectes d’intérieur qui ont voulu renouer avec les chambres aristocratiques du XVIIIème.

De la fonte émaillée à la céramique, du bois exotique au marbre, la baignoire îlot est devenu un must have. Sa stabilité repose sur la structure porteuse, de ce fait, c’est une baignoire qui n’a pas besoin d’être encastrée dans la salle de bain mais juste déposée dans celle-ci ou dans la chambre, lieu des corps allongés, reposés. Sur le plan technique, l’évacuation est la principale contrainte de la baignoire en îlot et trois possibilités se présentent : la première est de surélever la baignoire sur une estrade permettant de dissimuler le système d’évacuation tout en facilitant l’accès au siphon ; la deuxième est d’installer une évacuation par le sol si la salle de bains se trouve au-dessus d’une cave et au plafond de laquelle, donc sous le plancher on aménage l’évacuation ; et dernière possibilité : refaire une chape à neuf où l’évacuation peut être noyée dans le mortier, l’idée étant de prévoir l’installation de la canalisation avant de faire la nouvelle chape. Côté robinetterie, sur pied, fixée au sol ou sur gorge encastrée sur un côté de la baignoire, ou bien sur le mur dans le cas où la baignoire îlot est accolée au mur.

Crédits photos : 1-Inbani / 2-badeloft / 3-Victoria- Albert Baths

Partager l'article

Continuez votre lecture