La « Maison du Fada »
Design20 janvier 2020

La « Maison du Fada »

L'unité d'habitation de Marseille — connue sous le nom de Cité radieuse, ou plus familièrement la « Maison du fada » — est une résidence qui a été construite par l'architecte suisse Charles-Édouard Jeanneret, plus connu sous le pseudonyme de Le Corbusier.

« Je vous ai donné un outil, c'est à vous de l'utiliser. » Tels furent les mots de le Corbusier, le jour de l’inauguration en 1952.  Pour l’État français, qui en passe commande, il s’agit de répondre très rapidement au manque de logements sociaux au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Pour Le Corbusier, le bâtiment doit surtout permettre l’élaboration de villes nouvelles. L’idée est d’agrandir les dimensions du construit pour l’inscrire à l’intérieur d’un espace vert et d’y implanter certains équipements communs comme une école.

Les 337 logements traversent toute la largeur du bâtiment avec des ouvertures est-ouest, sur les deux façades principales. Il existe 23 types d’appartements différents, mais tous sont conçus sur le principe du duplex. 

Les loggias extérieures sont toutes colorées. Sur le même principe et certains éléments intérieurs, tels que les portes des appartements ou les boîtes aux lettres, affichent les tonalités vives des façades.

Si les premiers occupants de la cité radieuse étaient des familles à revenus modestes et de la classe moyenne, le mythique bâtiment - inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2016- attire aujourd’hui une population de cadres supérieurs et d’intellectuels.

 

Crédit : Architecture de collection

 

Crédit : Theta Mag

 

Crédit : mamo.fr

Partager l'article

Continuez votre lecture