E-salon

Printemps de l'immobilier

Du 20 mars au 27 mars 2021

Participer
Comment privatiser votre jardin en 8 conseils pratiques
13 septembre 2017

Comment privatiser votre jardin en 8 conseils pratiques

Votre voisin a une vue directe sur votre chaise longue ou votre carré de radis ? Jardin, patio ou balcon, il est possible de se protéger des regards et de se sentir chez soi : des plantes en pot, des jardinières ou une haie suffiront à vous faire oublier le voisinage. Qu’il s’agisse d’un vis-à-vis horizontal, vertical ou que vous souhaitiez éviter que le petit dernier, ou votre animal de compagnie, ne prenne la poudre d’escampette, des solutions existent.

Tous les propriétaires vous le diront : jouir d’un espace vert est une véritable richesse. Sans oublier les effets délassants du jardinage et le sentiment de satisfaction procuré par la contemplation du travail accompli ; prendre soin et profiter de son jardin est source de plaisir tout au long de l’année. Cependant, vous désirez en bénéficier en toute tranquillité, sans avoir l’impression d’être observés ? Nos conseils.

 

1. L’art des combinaisons

 

Premier écueil : ne pas cloisonner sur quatre côtés, sous peine de voir votre havre de paix se transformer en forteresse. N’intervenez que là où c’est nécessaire, afin de ne pas perdre d’espace et conserver un certain équilibre. N’hésitez pas à mettre en place plusieurs stratégies, combinez des pots de différentes hauteurs, matières et couleurs, pensez aux bacs à roulettes, votre aménagement sera plus fluide et élégant.

 

2. Le pouvoir masquant des plantes grimpantes

 

Créer un mur végétal est l’une des solutions les plus harmonieuses pour parer à un vis-à-vis horizontal : une jardinière de bambous judicieusement disposée devant la fenêtre des voisins, un arbuste taillé en buisson pour masquer l’entrée ou des plantes grimpantes en pots, clématites ou tomates cerises par exemple, feront l’affaire, tout en régalant vos sens. Sur un balcon, une terrasse ou un patio, il est aussi possible de tendre des câbles verticalement afin de guider la pousse et de créer un véritable paravent vert. La plantation en pleine terre est recommandée si vous posséder un jardin, attention cependant avec les bambous, il faut absolument les planter entourés de bacs, sous peine de voir votre jardin transformé en forêt à très court terme. Néanmoins, une forêt japonisante agrémentée d’une fontaine ou de rochers, façon jardin zen, peut servir à délimiter votre terrain, si vous possédez suffisamment d’espace.

 

 3. Des parois sous toutes leurs formes

 

Autre solution lors d’un vis-à-vis horizontal, les parois fixes ou rétractables, les claustras, parois ajourées décoratives, très chic sur une terrasse, et les palissades. Si cette solution nécessite un budget plus conséquent, les avantages sont nombreux : durabilité, efficacité « quatre saisons », contrairement aux végétaux, et sécurité, si vous en ressentez le besoin. Il existe actuellement une grande variété de matières, bois, fer forgé, PVC et de modèles de toutes sortes, tendance ou classiques, à vous procurer en jardinerie ou à commander auprès de votre artisan.

 

 4. Aménager les endroits disgracieux

 

Une astuce ludique et pratique : l’abri de jardin. Choisissez un joli cabanon et créez un espace de vie confortable en y installant par exemple une couchette remplie de coussins colorés pour y faire la sieste ou la lecture, ou y installer l’atelier de vos rêves. Un espace de rangement pour le mobilier de jardin peut être aussi envisagé. Cette solution est idéale pour masquer un endroit disgracieux dans le paysage, un mur borgne ou vous protéger des intrusions en fermant un interstice entre deux murs, par exemple.

 

5. Voilages et rideaux d’extérieur

 

Si vos voisins plongent dans votre assiette à chaque fois que vous recevez, les voiles semblent être la solution appropriée à ce vis-à-vis vertical. Combinez des voiles de taille et de coloris différents, c’est esthétique tout en étant efficace et facile à démonter, à ranger lorsque la belle saison se termine.

 

6. Bosquets et feuillus denses

 

Autre idée en cas de vis-à-vis, qu’il soit vertical ou horizontal, la pergola ou la treille. Design, bucolique ou traditionnel, toutes les ambiances sont possibles. Une treille plantée de vigne ou de kiwis, par exemple, vous procurera un feuillage dense, une ombre accueillante et une délicieuse récolte le moment venu, tout en préservant votre intimité. Idéale également pour habiller un mur nu.

 

7. Un mur qui cache, mais n’étouffe pas l’espace 

 

Construire un mur reste une solution évidente, visuelle, phonique et sure. Il faudra par contre un investissement plus important. Là aussi, un vaste choix de matières s’offre à vous : briques, pierres sèches, gabions, etc. Il faut cependant veiller à ne pas étouffer votre espace. Il est également possible de faire disparaître votre mur sous des plantes grimpantes ou éventuellement des arbres en espalier pour un effet jardin de curé.

 

8. La magie des haies végétales 

 

Une haie en pleine terre pour supprimer un vis-à-vis horizontal peut être magnifique. Inspirez-vous des jardins à la française, des haies en charmilles de nos parcs et jardins, ou des haies de noisetiers façon bocage normand. Par contre, assurez-vous auprès d’un jardinier que la variété choisie ne présente pas trop de contraintes : taille saisonnière, feuilles à ratisser à l’automne, baies qui tâchent ou épines agressives, à éviter en cas d’enfants ou d’animaux domestiques, à favoriser éventuellement si l’on possède un jardin sur rue.

Partager l'article

Continuez votre lecture