E-salon

Printemps de l'immobilier

Du 20 mars au 27 mars 2021

Participer
Comment choisir son parasol
06 juin 2018

Comment choisir son parasol

C’est l’accessoire indispensable dès l’arrivée des beaux jours. Il accompagne les barbecue et rafraîchit les chaudes journées d’été. Lorsque l’on vit à l’extérieur, le choix d’un parasol est source d’un grand dilemme. Quel modèle choisir, rond, carré ou rectangulaire? Pour quelle surface? Avec une ouverture à manivelle ou à poulie? Mobile ou pas? Avec un mât droit ou déporté? Tous les propriétaires ont un jour ou l’autre fait face à ces choix. Voici nos conseils pour choisir le parasol adapté à vos besoins et à vos extérieurs.

Un parasol adapté à la surface

La première question à vous poser, et la plus évidente est de savoir qu’elle est la surface que vous voulez protéger. Mais aussi pour quels usages. Le parasol doit-il faire de l’ombre à la table du jardin au moment du repas ou faut-il qu’il ombrage un espace de convivialité et de détente? La surface de votre jardin, terrasse ou balcon va aussi déterminer la taille et la forme de votre parasol. Dans le jargon, on parle d’envergure et de surface d’ombrage. Ainsi, un parasol rond est idéal pour les petits extérieurs et les mini coins repas. Un parasol rectangulaire ou carré convient aux petits comme aux grands espaces. Il est plus facile à placer sur une terrasse, dans un angle ou le long d’un mur.

 

Soleil du matin et soleil du soir

Pour suivre la course du soleil, vous devez vous interroger sur la mobilité et l’orientiabilité du parasol. Car il existe autant de modèles que d’envies. Des parasols droit, déporté ou mural. Mais pour quelles fonctions? Qu’il soit rond ou carré, le parasol droit est parfaitement indiqué dans un trou au milieu de la table de la terrasse, ou entre deux transat. Il en existe de toutes les tailles avec l’inconvénient d’être peu modulable.

Le parasol déporté s’adapte plus facilement aux différents rythmes de la journée. Plus grand qu’un parasol droit, il est parfait pour les grandes terrasses. Tantôt rond, tantôt rectangulaire, le parasol déporté s’incline et tourne à 360° pour suivre le soleil et protéger tout au long de la journée, sans avoir à bouger son socle.

Les propriétaires qui jouissent de petits extérieurs opteront pour le parasol mural. En position ouverte, son bras télescopique se place à l'horizontal par rapport au mur. Fermé, il se remet en position verticale. Avec une mobilité à 180°, le parasol mural permet de se protéger relativement efficacement tout au long de la journée.

 

Un parasol multi optionnel

Si vous hésitez entre plusieurs modèles, il est important de vous attarder sur les options d’utilisations de votre futur parasol. La hauteur est-elle fixe ou réglable? Certains modèles en bois ont une hauteur fixe. Quel est le degré d’inclinaison? Ensuite, renseignez-vous sur le système d’ouverture. Il existe le système classique «push-pull» à la manière d’un parapluie, l’ouverture à manivelle et à poulie. L’ouverture «push-pull» est adaptée aux petits parasols droits. La manivelle, elle, concerne les parasols droits et déportés. Ce système est indispensable si le parasol est d’envergure et lourd. Enfin, certains parasols s’ouvrent avec une poulie. Moins esthétique que la manivelle, ce système a l’avantage d’être plus facile à réparer en cas de pépin.

Quelle toile choisir?

Le parasol est l’un des nombreux pare-feu contre les rayons UV du soleil. La qualité de la toile est donc essentielle d’autant plus que le tissu évolue avec le temps et les conditions météo. Pour cela, il vous faut examiner l'épaisseur de la toile ou «grammage». Les toiles d’entrée de gamme ont un grammage de 140 g/m2 environ. Les modèles haut de gamme ont un grammage entre 250g et 300g/m2 environ. De plus, il existe trois types de toile: polyester, acrylique et coton. Les toiles en polyester ne sont pas traitées contre les UV. Elles s’usent vite. La toile acrylique est plus résistante. Certaines sont waterproof. La toile en coton est la plus résistante, mais aussi la plus chère. A noter que chaque parasol dispose d’un indice de protection aux rayons UV qui va de 30 UPF (ultraviolet protection factor) à 80 UPF.

 

Le mât

Près de 80% des parasols du marché sont en aluminium, un matériau résistant et antirouille. Les parasols d’entrée de gamme sont composés d’un mât en acier. Il est conseillé de choisir un mât en aluminium, car il est plus solide et plus résistant au vent, surtout si le parasol est de grande taille. Il existe enfin des mâts en bois, mais ceux-ci requièrent plus d’entretien et sont plus fragiles.

 

Le socle

Le choix du socle de parasol se fait en fonction du modèle de parasol choisi : plus le parasol est grand et imposant, plus le socle doit être lourd. Les meilleurs socles sont ceux en béton, ou dans un matériau similaire. Pour une toile d’un diamètre inférieur à 2,50 m, un poids de 50 kg est suffisant. Mais pour les parasols déportés, on recommande un poids supérieur (80kg). Les socles en plastique que l’on remplit d’eau sont évidemment faciles à transporter, mais il n’est pas toujours possible d’arriver à un poids suffisant. Si vous prévoyez de déplacer souvent votre parasol, vous opterez au minimum pour un socle rond (qu’on peut incliner et rouler), ou mieux, pour un socle à roulettes. Enfin, pour une meilleure stabilité du pied dans le socle, on choisira de préférence un socle avec système de fixation doté d’un anneau en plastique plutôt qu’à vis, car ces dernières peuvent rouiller facilement.

Partager l'article

Continuez votre lecture