cecb_CERTIFICAT.jpg
FGB.jpg

Fabrice Gay Balmaz

Directeur Marketing et Systèmes d'Information



Marché immobilier

CECB : un label écoresponsable et obligatoire dès le 1er janvier 2017 dans le canton de Vaud, pour tout transfert immobilier


Dès le 1er janvier 2017, il sera obligatoire pour tout propriétaire immobilier désirant vendre son bien, dans le canton de Vaud, de délivrer un certificat CECB. Focus sur un label qui change la donne…

CECB obligatoire à partir du 1er janvier 2017


En date du 24 août 2016, le Conseil d’Etat du canton de Vaud a décidé de mettre en application la nouvelle loi sur le Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB). Il est donc désormais obligatoire, pour tout transfert immobilier effectué à partir du 1er janvier 2017, de fournir un certificat CECB. Notez également que le durée du certificat est de 10 ans.

L’entier du marché immobilier en vente sur le canton va devoir mettre en œuvre ce nouveau règlement, cela signifie que les experts seront très sollicités. Nous vous recommandons donc vivement de prendre contact dans les plus brefs délais, avec un expert CECB dans le but d’obtenir le certificat énergétique au plus tôt.

Pour ce faire, voici le lien du site officiel dédié au CECB, toutes les réponses à vos questions ainsi que la liste des experts : www.cecb.ch

 

Un label qui change la donne

 

Le CECB est LE certificat énergétique dont tout le monde parle en ce moment ! Son but premier ? Limiter les besoins énergétiques pour le chauffage et l’eau chaude au sein d’un bâtiment. Instrument aussi bien foncièrement qu’écologiquement utile - extrêmement indiqué pour les améliorations ou rénovations - le CECB vise à réduire les futurs coûts énergétiques d’un bâtiment, à estimer la future consommation effective, mais également à augmenter le confort des habitants.

Apportant une majeure transparence (excellent justificatif pour la location ou la vente) au marché immobilier helvétique, il va sans dire que le CECB est l’outil idéal afin d’assurer à notre pays un futur sans bâtiment énergétiquement « mauvais »…

 

Pour un avenir plus « vert »

 

Premier constat : 1,5 million de bâtiments en Suisse nécessitent un assainissement énergétique d’urgence. Actuellement, un pour cent environ du parc immobilier national fait l’objet d’un assainissement énergétique par an. Inutile de dire que ce chiffre est insuffisant. En ce sens, les différents labels et certificats comme MINERGIE et (justement) CECB contribuent à un avenir immobilier plus « vert », mais aussi moins dispendieux économiquement.

 

Définition du CECB

 

Le CECB est un certificat énergétique - facilement compréhensible par les propriétaires - ayant pour but de démontrer l’efficacité de l’étiquette énergétique d’un bâtiment, dont la consommation est calculée par un expert reconnu dans des conditions standard d’utilisation de chauffage, d’eau chaude sanitaire, d’éclairage et d’autres consommateurs électriques. Le CECB permet aussi de classer un bâtiment d’habitations (maisons individuelles et habitat collectif) selon sa qualité énergétique en lui donnant une note allant de A à G.

 

Moderniser, planifier et économiser

 

Outre à être un outil important pour mener à bien les politiques énergétiques cantonales, le CECB est un certificat permettant à l’expert d’identifier les points faibles du bâtiment. À partir de ce constat, il est beaucoup plus facile pour le propriétaire d’éviter des travaux peu utiles, mais également d’évaluer le potentiel d’amélioration énergétique de l’enveloppe du bâtiment et de planifier d’éventuelles mesures de modernisation. Dans le même ordre d’idée, le CECB - grâce à sa capacité à prioriser les mesures à prendre - est une aide à la décision en termes de fixation de budgets.

 

N’hésitez pas à contacter nos experts, pour plus d’informations !

 

Caractéristiques typiques des classes CECB® de l’étiquette énergétique

 

 

Etiquette énergétique CECB