Intérieur : comment aménager votre salle à manger en 6 conseils
01 décembre 2017

Intérieur : comment aménager votre salle à manger en 6 conseils

Véritable pièce à recevoir, coin-repas dans la pièce à vivre ou la cuisine, la salle à manger est un espace à part entière dans la maison. La salle à manger ne se contente plus d'être un lieu de réception, mais se transforme en un espace multifonction.

Tous les propriétaires vous le diront: l’aménagement de la salle à manger peut très vite tourner au casse-tête: où créer cet espace de convivialité qui va rythmer la vie de ses habitants? Petite salle à manger, salle à manger carrée ou en longueur, il existe de nombreuses façons d’agencer cet espace de réception selon la surface et la typologie de votre intérieur. Faut-il l’aménager dans la cuisine ou à l’inverse l’ouvrir sur le séjour? Puis viennent les questions de décoration. Quelle table choisir assortie de quelles chaises pour insuffler du rythme et du dynamisme à la pièce? La salle à manger peut occuper l'espace de multiples façons. Et cette pièce exige à chaque fois un soin particulier en matière d'aménagement. Nos conseils.

 

1. Créer du rythme pour un lieu convivial

 

La salle à manger ne doit pas être un lieu figé. C’est un espace centré sur la vie de ses habitants. Il faudra donc éviter d’en faire une pièce morte, où il ne se passe rien. L’une des astuces est de donner une seconde utilité à la table de la salle à manger. Si vous avez des enfants, placez la table au centre de la pièce pour créer un lieu pour les devoirs ou les coloriages. La clé d'une salle à manger pleine de vie, c'est aussi son dynamisme. Le mobilier a cette importance qu’il crée du rythme. Il ne faut donc pas hésiter à diversifier les assises en plaçant, par exemple, un fauteuil confortable à côté d’une chaise plus rigide. Cet agencement va favoriser la mobilité des convives et créer de la convivialité.

 

2. L’art du positionnement

 

La principale qualité d’une salle à manger est d’être pratique au quotidien. Prévoyez donc un chemin facile entre la cuisine et le coin-repas pour les nombreuses allées et venues. Vous éviterez ainsi de devoir traverser plusieurs pièces pour amener les plats en multipliant les passages devant vos convives qui se détendent au salon en attendant de passer à table. De même, ne négligez pas le périmètre nécessaire aux chaises afin de permettre à chacun d'être à l'aise. L'espace autour de la table est également primordial pour avoir une bonne circulation.

Les architectes d’intérieurs conseillent de respecter une largeur de 60 cm entre chaque personne autour de la table. Selon vos envies et la disposition des pièces, la salle à manger peut être ouverte sur la cuisine. Cette ouverture offre une plus grande fluidité et dégage l’accès vers la cuisine. Mais cette solution tendance ne convient pas  tout le monde. Alors, prenez le temps de peser le pour et le contre de chaque configuration avant de prendre une décision.

 

3. Délimiter le salon du coin-repas

 

Comme beaucoup d’autres propriétaires, vous allez décider d’unir le salon et la salle à manger dans une même pièce, si sa taille le permet. Par contre, vous veillerez à délimiter les deux espaces pour ne pas créer de confusion et distinguer leurs deux fonctions. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas toujours nécessaire de placer la table dans la partie la plus lumineuse de la pièce. Elle peut aussi très bien être agencée dans un renfoncement et privilégier la lumière pour le canapé du salon. De plus, pour délimiter les deux espaces, ne vous embarrassez pas de meubles imposants. Des espaces de rangement en suspension et le jeu des couleurs permettent de séparer les deux fonctions.

 

4. Le choix d’une table adaptée à l’espace, mais qu’on aime

 

Là encore, c’est le casse-tête. Le choix de la table s’avère stratégique en fonction de vos habitudes (si vous invitez beaucoup et de grandes tablées), de la taille de la pièce et de ses habitants (solo, couple ou famille). Dans tous les cas, la table évolutive est une bonne option puisqu’elle vous permet de passer de quatre, à huit ou douze convives. La forme entre aussi en jeu en fonction de la taille de la salle à manger. Si vous n'avez pas beaucoup d'espace, vous pouvez choisir une table ronde ou ovale avec ses rallonges. Ces configurations permettent d'être nombreux tout en ayant une bonne circulation. Elles offrent aussi une certaine convivialité et sont plus malléables pour ajouter un invité de dernière minute.

Le matériau de la table est à déterminer selon les habitants de la maison et leurs besoins. Avec des enfants, la table doit être robuste, en bois ou en contreplaqué par exemple. En solo, le choix se fait suivant les activités pratiquées : manger, travailler, etc. La plupart du temps, privilégiez une table facile d'entretien. Le plateau en verre peut être proscrit si vous êtes un maniaque de la trace de doigt... Dans tous les cas, méfiez-vous du bazar au quotidien qui grignote de la place. Une grande table vide ne le reste pas souvent. 

 

5. Misez sur des rangements

 

Les bahuts de salle à manger retrouvent leur popularité et se déclinent désormais dans des styles divers et variés. Ce meuble bas pratique cache beaucoup d'espace sans alourdir la décoration. Pour le style, préférez un élément avec du caractère au lieu de vous éparpiller. Si vous avez de la place ou pas assez de rangements dans la cuisine, décentralisez une partie de la vaisselle dans le coin salle à manger. Les grands vaisseliers sont en vogue, dans un esprit brocante ou plutôt industriel. Ils affirment l'ambiance de la pièce. 

 

6. Une pièce où l’on se sent bien

 

On s'y retrouve en famille, y reçoit les amis pour partager de bons repas... La salle à manger est la pièce conviviale par excellence. Il est donc primordial de soigner sa décoration. Pour que vos proches et vos invités passent un moment agréable, personnalisez cet espace sans trop le charger. Optez pour des couleurs douces ou des touches osées. La lumière de la salle à manger est aussi à soigner. Si c'est un éclairage seul, la lumière doit pouvoir être adaptée à différentes activités grâce à un variateur. Le luminaire doit aussi être assez bas pour ne pas éblouir les personnes autour de la table. Pour une ambiance douce, multipliez les sources de lumière avec des lampes à poser ou des appliques.

Share article

Continue reading